Le chant

"Ce n'est pas tant le chant qui est sacré, c'est le lien qu'il crée entre les êtres." Phillipe Barraqué

Lorsque j'ai chanté à pleine voix  pour la première fois, j'ai immédiatement accueilli le geste vocal comme un geste de soin, doux et puissant à la fois. Il est pour moi comme une reconquête d'espaces intérieurs abandonnés, il me donne de l'amplitude et me vivifie.

Au-delà de cette perception personnelle, j'ai rapidement constaté que mon chant était accueilli d'une façon assez similaire par mes auditeurs.

Je me suis alors mise à rêver d'une pratique thérapeutique dans laquelle je pourrais utiliser le chant comme un outil de soin, comme un protocole d'équilibrage émotionnel à part entière. La musique et la vibration sonore sont d'ailleurs utilisées comme tel par mes collègues  sonothérapeutes et musicothérapeutes.

Le chant ajoute cependant une dimension particulière : celle du corps !

L'instrument du chanteur étant son propre corps, la résonnance vibratoire qui s'opère est vivante et tout simplement humaine : elle parle directement au corps de l'autre. Cela en fait un baume particulièrement efficace pour apaiser et libérer en douceur certaines charges émotionnelles subtiles.

Moi-même victime de traumatismes durant mon enfance, l'apprentissage du chant, associé à une psychothérapie, m'a permis d'apaiser le phénomène de mémoire et de dissociation traumatique en me réappropriant mon corps .

Afin d'approfondir mes connaissances, j'ai intégré en 2015 le centre de formation et de recherche vocale Les Glotte-Trotters fondé par l'ethnomusicologue Martina Catella. Son approche inédite se caractérise par un travail de reconstruction de la personnalité corporelle, émotionnelle et vocale spécifique à chacun. C'est un véritable parcours de réappropriation du "corps sonore" qui est en parfaite symbiose avec un travail visant à se délivrer des effets délétères de la mémoire et de la dissociation traumatiques.

J'ai donc ajouté le chant à la liste des protocoles de libération émotionnelle traditionnellement utilisées en kinésiologie. 

Je chante donc lorsque, par le biais du test musculaire, cela apparait comme la technique la plus appropriée, qu'il s'agisse de sons spécifiques, d'un chant existant ou d'une improvisation vocale. 

Yacine Fall Solbes  - SIRET n°83991527900013

fasol.kinesiologie@gmail.com   +33 (0)7 83 36 73 41

Membre syndicat SKPF n°1613

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône